Isadora Teles de Castro

Le système virtuel génératif à l’épreuve de son environnement : du conflit à la coévolution, vers la co-création d’une oeuvres émergente

BIO

Isadora est une jeune artiste brésilienne basée à Paris. Elle est actuellement doctorante contractuelle en Images Numériques au sein de l’équipe de recherche INREV, à l’université Paris 8.
Sa pratique et sa recherche se basent sur des expérimentations, à l’aide des techniques de création d’images virtuelles en temps-réel, pour imaginer des expériences artistiques interactives. Elle croit au potentiel expressif et poétique des nouvelles technologies et des processus informatiques pour penser les espaces numériques comme étant des écosystèmes vivants et expressifs, qui permettent des relations collaboratives et spontanées, qui fournissent un contexte fertile pour l’expérimentation créative et qui motivent l’imagination, la fantaisie et l’extrapolation des expériences quotidiennes. Sa démarche artistique consiste à utiliser la technologie pour créer des univers qui se construisent de manière autonome à partir de l’imaginaire et de mémoires subjectives, collectives ou inventées. L’espace virtuel lui sert à transposer et interpréter des pensées spontanées et instinctives qui se transforment en sensations et en nouvelles relations de manière imprévisible.
 

Recherche-création

Le système virtuel génératif à l’épreuve de son environnement : du conflit à la coévolution, vers la co-création d’une oeuvres émergente

Thèse dirigée par Chu-Yin Chen
Année de début de la thèse  : 2018
Mots-clés : Art Numérique, Systèmes génératifs, Vie Artificielle, Evo-Art
 
Son projet de recherche-création doctorale porte sur les processus de création d’une œuvre générative évolutive au moment de la conception de son programme informatique, puis au moment de son déroulement évolutif lors de sa présentation. Plus précisément, le projet vise à identifier au cours de ces deux étapes les conditions favorables à l’émergence d’expressions esthétiques visuelles qui n’étaient ni prévues ni explicitées par l’artiste lors de la conception du programme.
Fondé sur des algorithmes évolutionnistes empruntés au domaine de la vie artificielle, le programme produit un écosystème virtuel évolutif doté d’une certaine autonomie et de la capacité à percevoir des informations sur son environnement, potentiellement conflictuel, et de s’y adapter en modifiant son apparence ou son comportement. Ces échanges entre l’écosystème virtuel évolutif et son environnement sont susceptibles, sous certaines conditions, d’évoluer vers une co-création.
 

Séminaires

  • TELES DE CASTRO E COSTA Isadora, Les Vies Artificielles, "Le paysage numérique immersif comme forme émergente de la complexité", Centre de Veille et Innovation de CréaTIC, Paris, 2018.

Expositions

  • 2018 - « Fabrique Numérique » Festival Les Bains Numériques, avec l’installation interactive en réalité virtuelle Aliaj Angélus II, en co-création avec Alexandre Gomez. Enghien-les-Bains, France
  • 2018 - « Gif Jam » Folie Numérique au Parc de la Villette, avec l’installation interactive Garbage Garden, en co-création avec Alexandre Gomez, Coline Lubrina et Elea Richeux. Paris, France
  • 2018 - « Recto Vrso OFF », Musée d’Art Naïf et d’Arts Singuliers de Laval, Festival Laval Virtual, avec les installations interactives Aliaj Angélus et The Sung Portrait, en co-création avec Alexandre Gomez. Laval, France 2017 - « Nuit Blanche de Paris » à la Rotonde, avec l’installation The Room, co-création avec Romain Cieutat et Alexandre Gomez. Paris, France
  • 2017 - « Made in Linz », Festival Ars Electronica, avec l’installation interactive The Sung Portrait. Linz, Autriche
  • 2016 - « Fabrique Numérique », Festival Les Bains Numériques, avec l’installation interactive de réalité virtuelle Parallelograms. Enghien-les-Bains, France
  • 2016 - Scénographie pour « Scarifications Tour » d’Abd al Malik, en collaboration avec Romain Cieutat. France
  • 2016 - MAC+, Festival EXIT, avec l’installation interactive Contes Électroniques, en co-création avec Andréa Fernandez, Alexandre Gomez, Coline Lubrina et Elea Richeux. Créteil, France
  • 2016 - Série de Zines Le Bâtiment Rond avec le collectif Pirama Collective (subventionnée par la FSDIE de l’université Paris 8 et distribuées dans le cadre du colloque Poetics of Politics à Linz, Autriche)
  • 2015 - Vidéo-clip Daniel Darc d’Abd al Malik, en co-création avec Romain Cieutat. France

Résidences artistiques

  • 2017 - Résidence artistique à la Gaîté Lyrique pour la réalisation de l’œuvre Gardien de Souvenirs, en co-création avec Anômes. Paris, France
  • 2016 - Résidence artistique à la MAC+ / Maison des Arts de Créteil pour la réalisation de l’installation Contes Électroniques
  • 2015 - Résidence artistique au centre d’arts « Le Chêne » pour la réalisation d’installations et de l’exposition “Ne Me Touches Pas”, avec le collectif Pirama Collective (projet subventionnée par la FSDIE de l’université Paris 8). Villejuif, France

Liens

Contact

email : isadoratelesdecastro@gmail.com