Projets internationaux

Projet Eramus+« @postasis : Virtual Artistic Laboratory ». (2018-2020). Signifiant distance en grec, ce projet Apostasis vise à concevoir un espace virtuel en ligne adapté au développement d’actions artistiques et pédagogiques à Distance, avec possibilité d’archiver l’expérience acquise pour l’exporter vers de nouveaux types d’objets éducatifs. Ce projet se déroule dans le cadre Erasmus+, selon un accord qui engage un partenariat entre l’INREV, Paris 8 et l’école des Beaux-Arts d’Athènes, ainsi que la Société grecque Omega Technologie, la fondation MAD (Multi-Disc Art) Eindhoven en Hollande, et ARGENIA Roma (Centre international multidisciplinaire sur les identités culturelles et l’art génératif) en Italie. Membres INREV du projet : Alain Lioret et Elhem Younes (docteur INREV)


 

2016-2018, projet « Verbal and co-verbal means of event construal across languages ». Ce projet international (Russie, Allemagne, Pays-Bas et France) d’étude linguistique et expressive du geste selon diverses langues (russe, allemand, français) a déjà constitué un corpus de 28 captures de mouvement de gestualité accompagnant la parole de 7 paires d’interlocuteurs français parlant français en première langue et 7 paires d’interlocuteurs russes parlant français en deuxième langue. Ces résultats permettront des modélisations du geste en termes kinésiologiques et esthétiques. Cette recherche alimente les travaux sur l’interaction entre humains et avatars de l’INREV. Membres INREV du projet :Jean-François Jégo et Vincent Meyrueis.


 

 

 

2015-2018, « Rock art rocks me »  : projet de recherche-performance sur l’art pariétal, porté par les membres INREV : Jean-François Jégo et Vincent Meyrueis. Ce projet interroge et retourne à la mémoire primitive en mettant la performance artistique au cœur de la recherche-action. Les moyens transmédia mis en œuvre font collaborer danseurs, comédiens, artistes numériques ingénieurs, musiciens, anthropologues, géographes, etc., avec des technologies « live » et temps réel de création vidéo, sonore et scénographique. Ce projet a donné lieu une résidence et une performance à Stéréolux Nantes, 10-15 juillet 2016, puis une autre performance à Stéréolux Nantes pour la conférence “les journées du Geste”, 3-5 mai 2017.


 

 

 

2015, projet « Université 8.0 : Le pari numérique ! » au festival Ars Electronica, à Linz en Autriche, dans le cadre de la Campus Exhibition. Direction de projet : Chu-Yin Chen. Cette exposition présentait un parcours couvrant plus de 30 ans de recherche et de création numérique à l’Université Paris 8, selon 5 catégories : 1) Films en images synthèse 3D, 2) Installations interactives artistiques et jeux vidéo expérimentaux, 3) Littérature numérique, 4) Dispositifs de réalité virtuelle et livres augmentés, 5) Objets comportementaux et prototypes sensoriels. Ce projet rassemblait la participation de :

  • 5 départements de Paris 8 : ATI, Hypermédia, CEN, PTN, NET ;
  • 5 Laboratoires : INREV-AIAC, TEAMeD-AIAC, Paragraphe, CEMTI, EnsadLab ;
  • 2 Consortiums d’institutions partenaires dans les programmes : Labex Arts-H2H et Idefi CréaTIC.

La Campus Exhibition « Université 8.0 : Le pari numérique ! » au festival Ars Electronica fut : 39 installations exposées, dans un espace de 1000 m2 sur trois étages, pendant 5 jours de festival avec 40 étudiants et 10 enseignants sur place et environ 2500 visiteurs internationaux ont été reçus.
Le projet a été soutenu financièrement par : le Festival Ars Electronica, Kunst Universität Linz, l’Ambassade de France à Vienne, le Labex Arts-H2H, l’IDEFI CréaTIC, l’Année du Numérique et le Service des relations internationales de l’Université Paris 8.

Interview en ligne : “University 8.0 : the digital challenge !” http://www.aec.at/aeblog/en/2015/08/18/university-8/
Site Campus Exhibition 2015 : http://www.aec.at/postcity/en/campus-paris
Site du projet (œuvres exposées) :http://linz2015-paris8.fr