Judith Guez

Artiste – Chercheuse Réalité Virtuelle
Scénographe d’espace Réel/Virtuel
 
Directrice - Fondatrice Art&VR Factory - Laval Virtual 
 
Site personnel ArtVr : judartvr.wordpress.com
Co-fondatrice VRACollective.com
 
 

Thèse de doctorat Esthétique, Science et Technologies des Arts. Spécialité : Images Numériques. « Illusions entre le réel et le virtuel (IRV) comme nouvelles formes artistiques : présence et émerveillement ». Sous la direction de : M-H. Tramus. Jury : S. Bouchard, C-Y Chen, P. Fuchs, G. Methel, E.Couchot. Mention Très Honorable avec les félicitations du jury, Université Paris8

 
Résumé : 
 

Les illusions surprennent, déstabilisent, amusent et émerveillent. Si parmi les intentions esthétiques du créateur, se trouve l’objectif de provoquer chez le spectateur des interrogations face à sa perception de la réalité quotidienne, alors les illusions peuvent devenir un atout essentiel dans la création artistique 

On constate par ailleurs que le domaine de la réalité virtuelle et mixte, avec ses technologies numériques d’immersion et d’interaction, offre de nouvelles possibilités pour « transporter » le spectateur dans des mondes inhabituels, imaginés par les artistes.

Ainsi, à partir de mon double intérêt pour les illusions et la réalité virtuelle et mixte, j’ai été amenée à développer une recherche-création sur les nouvelles formes artistiques d’illusion. J’ai exploré en théorie et en pratique l’espace des illusions entre le réel et le virtuel (IRV), pour identifier et créer ces nouvelles formes artistiques émergeant de la synergie des relations entre le spectateur, l’œuvre et l’artiste.

Pour conduire ma recherche-création, je me suis inspirée de la méthodologie complexe d’Edgard Morin. En conséquence, la réflexion développée, la dizaine d’installations artistiques réalisées, et les trois digital performances auxquelles j’ai participé se nourrissent de plusieurs disciplines en arts, en sciences humaines, et en sciences exactes.

Afin de dégager les éléments significatifs propres à mes intentions artistiques, j’ai principalement axé mon analyse sur les installations numériques : description de la mise en espace et de la mise en relation avec le spectateur ; retours du public (par observation du comportement, par questionnaires ou par entretiens d’explicitation) ; estimation du vécu du spectateur dans le temps de l’expérience selon le modèle de plongée dans les illusions que j’ai élaboré.

Ensuite, par une « méta-analyse », j’ai composé à partir de ces résultats ma propre palette de création d’illusions entre le réel et le virtuel, qui parcourt les trois frontières : celle entre le réel et le virtuel, celle entre le réel et l’illusion, et enfin celle entre le virtuel et l’illusion.

J’ai ainsi clairement exposé les caractéristiques de ma propre démarche artistique émergeant de cette recherche : viser à l’élaboration d’expérimentations imbriquant plusieurs niveaux d’illusions de réalité, à l’aide de moyens réels (décors, interfaces, etc.) et virtuels (déconstruction de l’environnement virtuel, transformation d’objets virtuels, jeux de passages d’une simulation dans une autre simulation, etc.), et viser à l’exploration des illusions propres au virtuel, afin d’atteindre de plus grandes profondeurs d’illusion et de présence dans l’expérience proposée au spectateur. Je me rapproche alors de ce que je nomme la survirtualité, le virtuel étant un merveilleux moyen pour imaginer, rêver des mondes d’illusions imbriquées.

Mots Clés (index RAMEAU) : Art numérique, Réalité virtuelle, Illusion (art), Méthodes de recherche mixtes, Création (esthétique).

 
 
EXPOSITIONS (Extrait)
J. Guez, G. Bertinet, E.A.Maillet, « La Chambre de Kristoffer » : Laval Virtual 2015 ; CDA Enghein 2015 ; MAC Créteil 2014, 2016 ; Le Granit Belfort 2016, Genève 2016, Festival Momix, 2016, Théâtre Paris-Villette 2017.
J.Guez, G. Bertinet, K. Wagrez, « Lab’Surd » : Laval Virtual 2014-2016 ; BPI Centre Pompidou 2015 ; Institut Culturel Google 2015 ; Futur en Seine 2015 ; Ars Electronica 2015, ViveVersa Liège 2016, Transculture 2017.
J. Guez, J.F. Jego, D. Batras, M-H. Tramus, CIGALE, « InterACTE » : Savantes Banlieues Paris13 2014 ; Semaine des Arts Paris8 2014 ; Gaîté Lyrique 2014 ; BPI Centre Pompidou 2015 ; Ars Electronica 2015 ; TGP 2015.
 
 
PUBLICATIONS (Extrait)
J.Guez, J.F. Jego, « L’usage des visiocasques pour les arts numériques », les casques de réalité virtuelle et de jeux vidéo, dir. Philippe Fuchs, Presses des Mines, 2016
J. Guez, « Créer avec les illusions entre le réel et le virtuel », revue Hybrid Labex ARTS-H2H, 2015.
S. Beer, J. Guez, « Ideas about VR&AR as a new genre in fine arts », Laval Virtual, Article No. 16, ACM, NY, USA, Mars 2013.
J. Guez, « De l’interaction à la présence : un art qui se vit », Revue Proteus, numéro 6, 2013.
 
 
COLLOQUES / SEMINAIRES (Extrait)
-J. Guez, « interroger les potentialités du casque immersif par l’art et la recherche-création », « les masques immersifs : entre anciennes promesses et nouveaux usages ? », Dir. Etienne Armand Amato, IHEST, Ministère de l’Education nationale de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, 11-12-2015.
J. Guez, « L’influence de la réalité virtuelle dans la réalisation d’effets d’illusions pour la création artistique », « l’influence de la RV sur l’homme », Dir. L. Leroy et I. Saleh, Université Paris 8. 6-11-2015.
-J. Guez, « L’installation Lab’Surd, lieu d’illusion entre le réel et le virtuel », « Brainstorm, quand la réalité virtuelle bouge les lignes du réel », Décalab, VRlab, Google Cultural Institute, 4-05-2015