Marie-Hélène Tramus

Biographie

Marie-Hélène Tramus est professeure émérite et co-fondatrice d’Arts et Technologies de l’Image à l’université Paris 8. Elle a été enseignante-chercheuse dans la formation ATI et au sein de l’équipe de recherche INREV de 1984 à 2015, après avoir enseigné dans le département d’Arts plastiques de 1975 à 1983.

Après avoir suivi des études en philosophie (Licence et Maîtrise de philosophie de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 1972 – 1973, 1ère année de 3ème cycle à l’Université Paris 8 en 1974) et en arts plastiques, elle a soutenu un doctorat d’Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, spécialité Image Numérique : « Dispositifs interactifs d’images de synthèse », soutenu en 1990 à l’université Paris 8 et une Habilitation à diriger des recherches intitulée, « Recherches, expérimentations et créations dans les arts numériques : interactivité, acteurs virtuels », soutenue en 2002 à l’université Paris 8.

Elle a co-dirigé la formation Arts et Technologies de l’Image (2001 à 2013) et l’équipe Image Numérique et Réalité Virtuelle du laboratoire AIAC à l’Université Paris 8 (2009-2014). Elle a encadré les recherches des étudiants du master Arts et Technologies de l’Image Virtuelle et des doctorants en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts, spécialité Image Numérique, ainsi que le séminaire doctoral sur l’art et la technologie. Elle a été directrice de l’UFR Arts, Philosophie & Esthétique de l’Université Paris 8 de 2006 à 2010 et présidente du conseil scientifique du Labex Arts et médiations humaines (Arts-H2H) de 2011 à 2015.

Elle a mené des recherches sur le comportement et l’autonomie des entités virtuelles interactives et sur les questions du processus de création et de la participation du spectateur, renouvelées par l’interactivité numérique. Elle a participé, en collaboration, à des créations numériques comme des installations interactives : InterACTE (2015), Sur-Impression (2009), La Funambule virtuelle (2000-2006), Danse avec moi (2001), Corps et Graphie (1997), La Speakerine de synthèse (1990), La Plume (1988)… ou comme des films d’animation de synthèse : Dis la chose comme elle est (1994), Le Gros Bouillon (1992), La Grande Roue (1992), Indodondaine (1991), Pygmalion (1988), Balibul (1986), Gastronomica (1985)…

Axes de recherche

Les recherches et expérimentations artistiques visant à créer des environnements interactifs, visuels et sonores hybridant réel et virtuel, et dans lesquels évoluent des acteurs de synthèse interactifs dont les capacités cognitives et perceptives sont amplifiées par l’apprentissage, grâce aux algorithmes d’intelligence artificielle ou de vie artificielle, ainsi que par l’interfaçage de capteurs variés. 

  • Les acteurs virtuels : "la première et la seconde interactivité", la perception/action/cognition, l’émotion artificielle, l’autonomie.
  • La création artistique en relation avec la réalité virtuelle et augmentée, ainsi qu’avec la vie artificielle et l’intelligence artificielle.
  • Les nouvelles relations entre le créateur, l’œuvre et le spectateur induites par la première et la seconde interactivité.
  • L’hybridation de l’art numérique avec les arts du spectacle vivant comme la danse, le mime, le théâtre, le cirque, la poésie en langue des signes.

Projets de recherche

2014-2017, le projet interdisciplinaire Art numérique et Postérité, soutenu par le Labex ARTS-H2H, porté par trois partenaires, la Bibliothèque nationale de France, le Living Art Lab et l’équipe INREV avait pour objectif de contribuer à la pérennité de la création numérique.
Voir la page du site INREV : Programmes>Labex Arts-H2H ;    Voir le site du projet 

2012-2015, le projet interdisciplinaire CIGALE (Capture et Interaction avec des Gestes Artistiques, Langagiers et Expressifs), soutenu par le Labex ARTS-H2H, a consisté en une recherche sur l’interaction gestuelle improvisée entre un acteur humain et un acteur virtuel basée sur le développement d’une plateforme multi-agents en réalité virtuelle.
Voir la page du site INREV : Programmes >Labex Arts-H2H  ;  
 Voir site du projet  

2009, le projet de réalité augmentée Sur-Impression, mené par le laboratoire INREV (C. Chen, A.-L. George-Molland, C. Plessiet, P. Ruiz, M.-H. Tramus) dans le cadre des prototypes technologiques de l’appel à projet Futur en Seine du pôle de compétitivité Cap Digital de l’île de France. Ce dispositif de réalité augmentée in-situ, grâce à l’illusion perceptive provoquée par la fusion du réel et du virtuel, permettait de rendre visible aux yeux d’un spectateur tout un monde imaginaire évoluant à son insu dans l’espace de la voûte de la chapelle des carmélites du musée des Arts et de l’Histoire de Saint-Denis, .

2006-2009, le projet de recherche HD3D du pôle de compétitivité Cap Digital de l’île de France en collaboration avec Anne-Laure George-Molland et avec six studios d’animation 3D et d’effets spéciaux de la région parisienne ainsi que quatre laboratoires universitaires : développement d’outils numériques collaboratifs dans la perspective de réalisations filmiques à plusieurs partenaires.

2004-2006, suite du projet de recherche L’interactivité "intelligente" (Michel Bret, Marie-Hélène Tramus, Alain Berthoz) : expérimentation d’interaction entre un acteur humain et une funambule virtuelle à partir d’une interrogation sur la différence entre sympathie et empathie.

2003, 2004, suite du projet de recherche L’interactivité "intelligente" (Michel Bret, Marie-Hélène Tramus, Alain Berthoz) : intégration des lois de mouvements du corps humain aux acteurs virtuels, financé par le Fonds pour la Science.

2001-2002, projet de recherche L’interactivité "intelligente" (Michel Bret, Marie-Hélène Tramus, Alain Berthoz) financé par le ministère de la recherche (ACI Cognitique 2000) en collaboration avec le directeur du Laboratoire de Physiologie de la Perception et de l’Action du Collège de France, Alain Berthoz. Il s’agissait d’une recherche sur une interaction gestuelle entre un spectateur et une funambule virtuelle basée sur l’équilibre et le déséquilibre ; pour ce faire, Michel Bret a développé un logiciel temps réel d’acteur virtuel doté de perceptions artificielles et d’un « petit cerveau » lui permettant de réagir par le mouvement de façon dynamique et autonome (c.-à-d. "intelligente") aux sollicitations gestuelles d’un acteur humain, grâce à des réseaux neuronaux d’apprentissage. Cette recherche a donné lieu à deux installations artistiques : La Funambule virtuelle (Voir site M. Bret) et Danse avec moi (Voir site M. Bret ; voir article Leonardo

1987-1995, collaboration aux travaux sur l’acteur virtuel menés par Hervé Huitric et Monique Nahas qui ont développé un ensemble d’algorithmes et des logiciels originaux pour réaliser des créations artistiques inédites ; voir site H. Huitric et M. Nahas

  • 1994, expérience d’incrustation de visages de synthèse parlant dans des scènes réelles : réalisation du film d’image de synthèse Dis la chose comme elle est, dialogue entre la statue numérisée de Diderot sculptée par Houdon et des acteurs réels interprétant les textes du philosophe.
  • 1988-91 Animation de corps réalistes (danses, acrobaties) ou imaginaires (gestes impossibles, déformations en mouvement, agencements improbables de corps) pour les films Le Gros Bouillon, La Grande Roue, Indodondaine et Pygmalion.

1987-1990 Recherche sur l’interactivité et la participation du spectateur dans la création artistique développée dans le cadre de mon doctorat : Dispositifs interactifs d’images de synthèseRéflexion esthétique et développement technico-artistique avec la réalisation en collaboration des installations suivantes : La Plume (1988) et La speakerine de synthèse (1990).

Créations/expositions

Installations interactives en temps réel

InterActe 2015 (Dimitrios Batras, Judith Guez, Jean-François Jégo, Marie-Hélène Tramus).

 

 

 

Cette installation de réalité virtuelle développée dans le cadre du projet CIGALE propose au spectateur d’improviser par le geste avec un acteur virtuel. Le dialogue gestuel peut se nouer par l’intermédiaire des ombres projetées du spectateur et de l’avatar sur l’écran, ou encore au moyen d’un casque de réalité virtuelle plongeant l’interacteur dans un face à face avec l’avatar au sein son univers virtuel.

Expositions : voir page du site INREV Créations>Réalité virtuelle, augmentée ou mixte

Vidéos : Exploration  ; Rencontre  ; Harmonie 

Sur-Impression, 2009 (C. Chen, A.-L. George-Molland, C. Plessiet, P. Ruiz, M.-H. Tramus)

Ce prototype est un dispositif de réalité augmentée permettant au spectateur de découvrir un monde imaginaire évoluant à son insu dans l’espace de la voûte de la chapelle des Carmélites du musée d’Art et d’Histoire de la ville de Saint-Denis, grâce à l’illusion perceptive provoquée par la fusion du réel et du virtuel ; les visiteurs ont pu voir et photographier d’étranges créatures virtuelles évoluant dans l’espace réel de la chapelle : "ange à réaction" volant et pirouettant, banc de poissons nageant, créatures artificielles prenant vie dans les rayons de lumière jaillissant des vitraux, pluie de tournesols tombant des coupoles, etc.. Exposition dans le cadre de Futur en Seine dans la chapelle des carmélites du Musée des arts et de la culture de la ville de Saint-Denis, pendant le mois de juin 2009.

Vidéos :

Photographies prises par les spectateurs : 

La Funambule virtuelle, 2001-2006 (Michel Bret, Marie-Hélène Tramus, Alain Berthoz)

 

 

 

 

 

Cette installation, développée dans le cadre du projet L’interactivité "intelligente", proposait au spectateur d’interagir avec une funambule virtuelle en la déséquilibrant au moyen d’un balancier équipé d’un capteur de mouvement et grâce à un apprentissage elle était capable de retrouver son équilibre. Ce capteur transmet à l’ordinateur des informations de position et d’orientation interprétées en temps réel comme des forces agissant sur l’acteur dynamique de synthèse contrôlé par des réseaux neuronaux. Pour ce faire, Michel Bret a développé un logiciel temps réel d’acteur virtuel doté de perceptions artificielles et d’un « petit cerveau » lui permettant de réagir par le mouvement de façon dynamique et autonome. 

Liens :

Expositions :

  • Virtual World 2000, Paris, 2000 ; Salon d’automne, Paris, 2000 ;
  • Les chemins du numérique, entre culturel de Reims, 2001 ;
  • Le cube s’ouvre à Issy les Moulineaux, exposition d’art numérique au CUBE, 2001 ;
  • Exposition œuvres numériques pour l’espace urbain dans le cadre 4ème états généraux de l’écriture interactive, Art3000-Le Cube, Issy-les-Moulineaux, octobre 2002 ;
  • Festival d’Art numérique de Barbizon, juillet 2003 ;
  • Les Emagiciens, 2004 ;
  • Les 20 ans d’ATI, exposition au Centre des Arts d’Enghien, déc. 2005.
  • Exposition à la 3ème Biennale Internationale de l’Art Technologique, Centre Culturel ITAU, Sao Paulo, Brésil, 22 Juillet 2006.

Danse avec moi, 2001 (Michel Bret, Marie-Hélène Tramus)

 

 

 

 

Cette installation, développée dans le cadre du projet L’interactivité "intelligente", proposait au spectateur d’interagir en temps réel avec une danseuse virtuelle. Le spectateur interagit, au moyen d’un capteur de position qu’il porte à la ceinture et la danseuse virtuelle grâce à des réseaux neuronaux improvise avec ce dernier des pas de danse. Pour ce faire, Michel Bret a développé un logiciel temps réel d’acteur virtuel doté de perceptions artificielles et d’un « petit cerveau » lui permettant de réagir par le mouvement de façon dynamique et autonome.

Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Expositions :

  • Arts-outsiders, Maison Européenne de la Photographie, Paris, France, 2001 ;
  • Salon d’automne, Paris, 2001 ;
  • Exposition Les 20 ans d’ATI, au Centre des Arts d’Enghien, déc. 2005.

Corps et Graphie, 1997 (Marie-Hélène Tramus)

 

 

 

 

Cette installation, développée dans le cadre de la recherche sur l’interactivité avec des corps virtuels, proposait au spectateur de devenir chorégraphe en composant, à partir de plusieurs corps de danseuses virtuelles en mouvement, une sorte d’organisme vivant se mouvant en temps réel (Logiciel Anyflo, Michel Bret).

Vidéos :

 Expositions :

  • Arts Electroniques de Rennes, France, 1997 ;
  • Cybermonde 97 à Montréal, Canada, 1997 ;
  • Ars Electronica à Linz, Autriche, 1997 ;
  • Créations Interactives Multisensorielles, Centre culturel Landowsky, Boulogne sur Seine, France, 1998 ;
  • Biennale de Senlis 98, France, 1998 ;
  • Rencontres de l’Atelier Brouillard-Précis aux friches de la Belle de mai, Marseille, France, 2000
  • Média-Village, Paris, France, 2001 ;
  • Arts-outsiders, Maison Européenne de la Photographie, Paris, France, 2001 ;
  • Les E-magiciens Valenciennes, France, 2001.

La Speakerine de synthèse, 1990 (M.-H. Tramus, M. Saintourens, H. Huitric, M. Nahas)

 

 

 

 

 

Cette installation qui a été conçue dans le cadre du doctorat, a bénéficié d’une aide à l’innovation de l’Anvar (Agence nationale pour la valorisation de la recherche). Elle a été réalisée en collaboration avec le CNET de Lannion qui a mis à disposition la carte de synthèse vocale à partir du texte.Un visage de synthèse 3D prononce en temps réel, avec une voix synthétique tout texte en français dactylographié sur le clavier de l’ordinateur.

 Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Expositions :

  • Prix spécial du jury de la manifestation Paris Cité, 1990 ;
  • Festival du cinéma animation d’Annecy 1989,
  • PIXIM 89
  • Eurographics 89.
  • MICAD 1990
  • INOVA 1990
  • CITEF 89

La Plume, 1988 (Edmond Couchot, Michel Bret, Marie-Hélène Tramus)

Sur l’écran, une petite plume virtuel réagit au souffle réel du spectateur et dessine dans l’espace des trajectoires infiniment variées. Il s’agissait d’explorer une nouvelle modalité de la relation d’interactivité du spectateur et de l’œuvre numérique, celle du souffle.

Voir site M. Bret

Voir vidéos :

 Expositions  :

  • PIXIM, La Villette, 1988, Paris ;
  • Artifices, Saint-Denis, octobre 1990 ;
  • Machines à communiquer, La Cité des Sciences, 1992 ;
  • The robots, Nagoya, Japon, 1992 ;
  • La Biennale de Kwangju en Corée, 1995 ;
  • Press/Enter, Toronto 95 ;
  • Images du Futur 95, Montréal 1995 ;
  • Créations Interactives Multisensorielles, Centre CulturelLandowski, Boulogne 1998 ;
  • La Biennale du Mercosul, à Porto Allegre, au Brésil en 1999 ;
  • Rencontres de l’Atelier Brouillard-Précis aux friches de la Belle de mai, Marseille, 2000 ;
  • Les Chemins du Numérique, Reims, 2000 ;
  • Les E-magiciens Valenciennes, France, 2001 ;
  • Arts-outsiders, Maison Européenne de la Photographie, Paris, France, 2001 ;
  • Imagina 2002, Monte-Carlo ;
  • « Campus Exhibition 2015 de l’Université Paris 8 », du Festival international Ars Electronica 2015 (Linz, Autriche) du 3 au 7 sept. 2015 ;
  • Exposition « Des histoires d’art et d’interactivité », CNAM et Université Paris 8, musée des Arts & Métiers, du 11 au 14 juin 2015, Paris.

 Performances interactives

La Muse et le Poète2003

Création d’une performance interactive (Michel Bret, M.H. Tramus, Philippe Tancelin, Stéphanette Vendeville) à partir de l’installation La Funambule virtuelle : la muse virtuelle interprète par le mouvement, la poésie Corps de Philippe Tancelin selon la voix du poète qu’elle « entend » et selon l’improvisation dansée de Stéphanette Vendeville. Représentation à l’Université Paris 8 dans le cadre du " printemps des poètes" 2003, organisé par le Centre International de Créations d’Espaces Poétiques, mars 2003.

Le Magic Tutu Ballet, 2002 (ballet interactif) :

- Participation à l’opéra numérique, Comme cela vous chante, d’Hervé Huitric et Monique Nahas (création de choristes virtuels chantant au cours du spectacle et en interaction avec les chanteurs « réels »), Alain Bonardi et Nathalie Dazin (composition musicale et interaction sonore), Jocelyne Kiss (librettiste), Michel Bret, et Marie-Hélène Tramus (création d’un ballet interactif de danseuses virtuelles évoluant selon la musique et selon les mouvements d’une danseuse réelle), et avec aussi avec des acteurs humains, trois chanteurs, un acteur et une danseuse : Jocelyne Kiss, Bérénice Hennebois, Pierre-Adam Gilardot, Philippe Tancelin (l’oracle), Stéphanette Vendeville (interaction gestuelle par une improvisation dansée).

Représentation : Villette Numérique, Cité des sciences et de l’industrie, Paris, France, septembre 2002.
Voir site H. Huitric et M. Nahas

- Participation à l’opéra numérique, Les Glossolalies d’Orphée d’Hervé Huitric, Monique Nahas (création de choristes virtuels interactifs), Jocelyne Kiss (composition musicale et livret), Michel Bret, et Marie-Hélène Tramus (création d’un ballet interactif de danseuses virtuelles évoluant selon la musique et selon les mouvements d’une danseuse réelle), et avec aussi des « humains sur scène », quatre chanteurs, un acteur et une danseuse : Jocelyne Kiss, Bérénice Hennebois, Fabien Perez, Philippe Tancelin (acteur) et Stéphanette Vendeville (interaction gestuelle par une improvisation dansée). Mise en scène Jean-Luc Soret.

Représentation : Festival Arts-outsiders, Maison Européenne de la Photographie, Paris, France, 2002.
Voir site H. Huitric et M. Nahas

Films d’animation en images de synthèse 3D

- Collaboration H. Huitric, M. Nahas et M.-H. Tramus (Voir site H. Huitric et M. Nahas)

Dis la chose comme elle est (1994)  : entretien entre un Diderot de synthèse et des acteurs réels interprétant les propres personnages créés par cet auteur.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Le Gros Bouillon (1992) : tourbillon et valse de personnages de synthèse en mouvement perpétuel.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

La Grande Roue (1992) : la grande roue de la vie traduite par l’animation de corps et de visages de synthèse en métamorphose permanente.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Indo dondaine (1991) : animation incessante de corps virtuels dans des palais imaginaires tels les temples indiens, primé au festival international Ars Electronica 1991 à Linz (Autriche).
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Ces trois derniers films ont été présentés, entre autres, à Ars Electronica 91 (Linz), au festival de Locarno 91 et 92, à Images du futur 91, 92 et 93 (Montréal), à Eurographics 91, 92 et 93, Isea-Minneapolis 93 (International Society of Experimental Artists).

- Collaboration Hervé Huitric, Monique Nahas, Michel Saintourens et Marie-Hélène Tramus :

Pygmalion (1988) : reprise du mythe de pygmalion par la visite de l’atelier du sculpteur à l’ère des acteurs virtuels dont les visages et les corps s’animent en prenant vie ; il a obtenu le prix scientifique à Eurographics 88. Il a été sélectionné et présenté à Siggraph 89, ainsi qu’à Arbit 89, et à Pixim 88 dans la Géode de la Villette.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

- Collaboration avec le collectif d’artistes Rimel Mathos (Daniel Barthelemy, Françoise Lemoine, Muriel Moréno, Marie-Hélène Tramus) :

Balibul (1986) : voyage d’une bulle dans des univers imaginaires) ; il a été primé à Imagina, Monte-carlo, 1986 et sélectionné à Parigraph 86, présenté au colloque Images et ordinateur de Lisbonne, et à la manifestation Imaginaire Numérique 86, Saint-Etienne.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

- Collaboration avec le collectif d’artistes Illegal command formé dans le cadre de la maîtrise ATI (Daniel Barthélémy, Nicole Croiset, Manuel Fernandez, Hubert Fourneaux, Édith Herman, Françoise Lemoine, Muriel Moreno, Marlène Puccini, Françoise Soubeyre, Marie-Hélène Tramus) :

Gastronomica(1985) production de la formation ATI de l’Université Paris 8 et du Centre Mondial de l’informatique. Ce film met en scène le passage à la vie d’une nature morte de synthèse 3D ; il a été primé à Imagina 85, sélectionné à Siggraph 85, à Parigraph 85. Il a été exposé aux Immatériaux (CCI Centre Pompidou, juin 1985), ainsi qu’à l’exposition Arts et Industries (Grands Palais, 1985).
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Installations vidéo

1978-1983 Création et encadrement d’un atelier expérimental d’art vidéo intitulé Filmer le temps au sein du département Arts plastiques de l’Université Paris 8 dans lequel une quinzaine d’installations vidéo multi-écrans ont été créées par les étudiants  : Vitesse, Masques, Neige, Totem, Mouvement immobile, Tête-Bêche, Pendule, 45-33-45 tours, Derviche tourneur, Stroboscopie, Télescopage, Tango, Enchâssement. Elles ont été exposées à la galerie Médicis, à Paris en 1981.
Voir vidéo sur site archives vidéo de l’université Paris 8 

Articles et actes principaux

Tramus Marie-Hélène, Chen Chu-Yin, Guez Judith, Jego Jean-François, Batras Dimitrios, Boutet Dominique, Blondel Marion, Catteau Fanny, Vincent Coralie (2018). « Interaction gestuelle improvisée avec un acteur virtuel dans un théâtre d’ombres bidimensionnelles ou au sein d’un univers virtuel en relief : l’illusion d’un dialogue ? », in Stéréoscopie et illusion. Archéologie et pratiques contemporaines : photographie, cinéma, arts numériques, Miguel Almiron, Esther Jacopin, Giusy Pisano (dir.), Collection Arts du spectacle – Images et sons, Éditeur Presses Universitaires du Septentrion, p. 266.

Batras Dimitrios, Guez Judith, Jego Jean-François, Tramus Marie-Hélène (2016). « A virtual reality agent-based platform for improvisation between real and virtual actors using gestures », in Proceeding VRIC 16, Proceedings of the 2016 Virtual Reality International Conference, Article No. 34, Laval, France — March 23 - 25, ACM New York, NY, USA ©2016, ISBN : 978-1-4503-4180-6.

Tramus Marie-Hélène (2017). « La question de l’émergence à travers l’évolution des arts de la participation : ceux de l’interaction, ceux de l’interactivité numérique, ceux de l’immersion, jusqu’à ceux de l’autonomie », in Xavier Lambert (dir.) Poïèse/autopoïèse : art et systèmes, Paris, L’Harmattan, Coll. Ouverture philosophique, série Arts vivants.

Chabrol Marguerite, Moindrot Isabelle et Tramus Marie-Hélène (2015). « Introduction », Réalités de l’illusion, revue Hybrid [En ligne], 02 | 2015, mis en ligne le 23 octobre 2015, consulté le 05 mars 2017.
URL : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=485

Berthoz Alain et Tramus Marie-Hélène (2015). « Pour une vicariance créatrice », Réalités de l’illusion, revue Hybrid [En ligne], 02 | 2015, mis en ligne le 23 octobre 2015, consulté le 20 octobre 2016. URL : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=526

Michel Bret, Marie-Hélène Tramus Alain Berthoz, « Création n° 2. La Funambule virtuelle », Hybrid [], 02 | 2015, 04 novembre 2015, 30 janvier 2019. URL : http://www.hybrid.univ-paris8.fr/lodel/index.php?id=533

Tramus Marie-Hélène (2015). « L’écran, interface du dispositif image », in François Soulages & Sandrine Le Corre (dir.), Les Frontières de l’écran, Paris, L’Harmattan, Coll. Eidos, série RETINA.

Tramus M.-H. (2015). « Seconde interactivité », in 100 notions pour l’art numérique Coord.. M. Veyrat, Les éditions de l’immatériel, p. 230.

Jean-François Jego, Dominique Boutet, Coralie Vjncent, Judith Guez, Dimitrios Batras, Marion Blondel, Fanny Catteau, Clara Chabalier, Chu-Yin Chen, Sébastien Delacroix, Chen-Wei Hsieh, Ilaria Renna, Patrice Guyot, Julien Lubek, Marie-Hélène Tramus (2013). « Cigale, Capture et Interactions avec des Gestes Artistiques, Langagiers et Expressifs », in actes Colloque le Sujet digital 2013 : in scription, ex-scription, télé-scription novembre 2013. http://www.sujetdigital.labex-arts-h2h.fr/

Domingues D. et Tramus M.-H. (2013). « Une coopération universitaire sur l’art numérique entre le Brésil et la France : NTAV et INREV – ATI. In : Autissier, Anne Marie (org) « France-Brésil : des jalons pour l’avenir : Repères historiques et prospectifs pour des échanges intellectuels et artistiques. Le fil d’Ariane, revue de recherche de l’Institut d’études européennes de l’Université de Paris 8, Paris, mai.

Chen, C.-Y., George-Molland, A.-L., Plessiet, C., Ruiz, P., Tramus M.-H. (2011). « Sur-impression, prototype de réalité augmentée ». revue Arts et Technologies de l’Image n° 5, Université Paris 8 éd. p. 111-125.

Thirioux B., Gérard Jorland, Michel Bret, Marie-Hélène Tramus et Alain Berthoz (2009). « Walking on a line : A motor paradigm using rotation and reflection symmetry to study mental body transformations », in Brain and Cognition, Volume 70, Issue 2, p. 191-200.

Tramus M.-H. (2009). « Corps à corps réel-virtuel : interactivité, autonomie, création », dans la revue Arts et Technologies de l’Image, n° 4, p. 81-91.

Tramus M.-H. (2008). « Les arts numériques à l’ère de la réalité virtuelle : interaction, immersion, autonomie », in Rencontres sur la réalité virtuelle et les arts numériques, revue Arts et Technologies de l’Image n° 3, p. 81-91, Université Paris 8 et Centre des Arts d’Enghien-Les-Bains, p. 13-23.

Tramus M.-H. (2007). « Les artistes et la réalité virtuelle, des parcours croisés », in revue Intellectica de l’association pour la recherche cognitive, n°45, p. 129-142.

Tramus, M.-T., Chen C.-Y. (2007). « Connexionisme et Evolutionniste dans les arts numériques : présentation de deux installations interactives ». Actes du séminaire Inter-arts de Paris 2004-2005, La création artistique face aux nouvelles technologies, Klincksieck, p. 190 – 213.

Tramus M.-H. (2007). « Arts, sciences et des technologies : une démarche pluridisciplinaire de recherche », in Pratiques artistiques, pratiques de recherche, collection Arts 8, édition L’harmattan, actes du colloque organisé par Daniel Danétis, ISBN 978-2-296-04375-6.

Tramus M.-H. (2006). « Des recherches à la croisée des arts, des sciences et des technologies », in Bains Numériques #1 - 1ère Biennale internationale de la scène numérique d’Enghien-Les-Bains, 13-15 oct. 2005, Collection Les Bains Numériques.

Bret M., Tramus M.-H., Berthoz A. (2005). « Interacting with an intelligent dancing figure : artistic experiments at the crossroads between Art and Cognitive Science ». Leonardo for the Art Sciences and Technology n°38, (2005), p. 46-53.

Tramus M.-H., Bret M., Couchot E. (2004). « Le numérique », ed. CNED, 2004.

Couchot E., Bret M.,Tramus M.-H., (2004) « La seconde interactivité », in Arte e vida no século XXI, Tecnologia, ciência criatividade, ed. Unesp, Brésil.

Tramus M.-H. (2001). « Quel avenir pour la perception ? », dans Cinq sens pour un corps, revue Découverte du Palais de la Découverte, n° 284, Janvier.

Tramus M.-H. (2000). « La question de la multisensorialité dans les arts numériques interactifs », Actes Isea2000, http://www.isea2000.com

Tramus M.-H. (1998). « À la recherche du corps perdu : Figure humaine en image de synthèse tridimensionnelle », in Ce corps incertain de l’image Art/Technologies, revue Champs visuels, n°10, L’harmattan, juin.

Couchot E., Tramus M.-H. (1993). « Le geste et le calcul », revue Protée, automne 93.

Couchot E., Tramus M.-H., Bret M. (1992). « L’interactivité dans la relation homme/machine », collectif Les clés d’une communication réussie, Dunod, Paris.

Tramus M.-H. (1991). « L’image interactive au service des artistes : un transformateur de réalité », revue Culture technique, n° 22.

Tramus M.-H. Hervé Huitric, Monique Nahas et Michel Saintourens (1990). « Creation of a face speaking in real time with a synthetic voice », Proceedings of the workshop on speech synthesis, Autrans (France).

Tramus M.-H. (1986). « L’image métaphorique », revue Terminal, avril 1986.

Nahas M., Tramus M.-H. (1985). « Quand l’artiste peintre devient informaticien », La Recherche, avril 1985.

Communications principales

Tramus Marie-Hélène and Dominique Boutet, « Spectator and virtual actor movement interactions. From child gestures to interactive digital creation », in Space-Time Geometries and movement in the brain and in Arts, International conference convened by Tamar Flash, Alain Berthoz, Gretty Mirdal, à l’Institut d’études avancées de Paris, Paris, 19-20 june 2018.

Bret Michel, Couchot Edmond, TRAMUS Marie-Hélène, « Les œuvres interactives ont-elles une vie ? », Journée étude Art numérique et postérité (projet Labex-Arts-H2H Art numérique et postérité), BnF, Paris, 8 déc. 2016.

Tramus Marie-Hélène, Chen Chu-Yin, Guez Judith, Jego Jean-François, Batras Dimitrios, Boutet Dominique, Blondel Marion, Catteau Fanny, Vincent Coralie : «  Interaction gestuelle improvisée avec un acteur virtuel dans un théâtre d’ombres bidimensionnelles ou au sein d’un univers virtuel en relief : l’illusion d’un dialogue  ?  », in Colloque Stéréoscopie et Illusion (LABEX Arts-H2H), ENS Louis-Lumière, Saint-Denis, 30 septembre 2016.

Tramus Marie-Hélène, « Expérimentations artistiques sur le mouvement d’un corps virtuel interactif : cinématique, dynamique, autonome », Journée d’étude Le Corps infini (Labex Arts-H2H), à ENS Louis Lumière, le 29 juin 2016.

Boutet Dominique, Tramus Marie-Hélène, Blondel Marion, Jego Jean-François, Batras Dimitrios, Guez Judith, Catteau Fanny, Chen Chu-Yin, Vincent Coralie, «  Gestuelle contrainte et empathie dans l’interaction homme-machine  », Rencontres internationales d’anthropologie linguistique (RIAL 2016) L’être de langage, entre corps et technique : nouvelles données, nouvelle donne  ?, Montpellier, 23 mars 2016.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01293427.

Batras Dimitrios, Jego Jean-François, Guez Judith, Tramus Marie-Hélène, «  A virtual reality agent-based platform for improvisation between real and virtual actors using gestures  », ACM VRIC Virtual Reality International Conference, Laval, France, 24 mars 2016.

Thomas Céline, Tramus Marie-Hélène, « Archéologie des arts et des technologies de l’image », Colloque Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968 : dispositifs, archives, numérique (Labex Arts-H2H), Centre Pompidou et BnF, 17 et 18 décembre 2015.

Batras Dimitrios, Blondel Marion, Boutet Dominique, Chen Chu-Yin, Catteau Fanny, Guez Judith, Guyot Patrice, Jego Jean-François, Tramus Marie-Hélène, Vincent Coralie, «  On the CIGALE project   », International Symposium : Le sujet digital 2015 : codes (projet Labex Arts-H2H), Paris 8 University / Archives nationales, 16-20 novembre 2015.
URL : https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01233473

Bret Michel, Jego Jean-François, Plessiet Cédric, Sohier Remy, Tramus Marie-Hélène, «  30 ans de philosophie de la double compétence artistique et technologique de la formation ATI Paris 8 », Rencontres Mondiales du Logiciel Libre RMLL 2015, Beauvais, France, 4 juillet 2015.

Tramus Marie-Hélène et Soulié Charles, participation au workshop « Le Centre universitaire expérimental de Vincennes : entre expérimentation et création », Atelier-laboratoire de l’Idefi CréaTIC Les archives du Centre universitaire expérimental de Vincennes (1969-1980) : le cas du cinéma et de la vidéo, MSH Paris Nord, 12 oct. 2015.

Tramus Marie-Hélène, participation à l’atelier « Pratiques pédagogiques et militantes en vidéo légère », Vincennes imprime son cinéma : exposition / Atelier (projet Labex–Arts-H2H Cinéma/vidéo, art et politique en France depuis 1968), 8 -20 juin 2015 – Université Paris 8.

Tramus Marie-Hélène, participation à la projection/conférence collective Vidéo et après, la vidéo à Vincennes, Centre Universitaire expérimental, 1969/1980, avec Jean-Paul Aubert, Patrice Besnard, Jean-Louis Boissier, Annie Couëdel, Jean-Paul Fargier, Danielle Jaeggi, Serge Le Péron, Yolande Robveille, animée par Hélène Fleckinger, Centre Georges Pompidou, 29 sept. 2014.

Tramus M.-H., « Enseignement et recherche en arts et technologies de l’image » in The Interface Cultures Network talks, Ars Electronica 2014, Linz, Autriche, 5 septembre 2014.

Tramus M.-H., « Acteur, écran : l’émergence d’un face à face réciproque », in Journées d’études L’acteur face aux écrans, entre tradition et mutation, Université Sorbonne-Nouvelle Paris 3, 12 juin 2014.

Berthoz A., Tramus M.-H., Bret M., « Une collaboration AST revisitée par ses acteurs : l’installation interactive La funambule virtuelle », 7ème cycle annuel des journées d’étude PraTIC : La démarche Arts/Sciences face au numérique, 16 janvier 2014, Ecole des Gobelins, Paris.

Guez Judith, Tramus Marie-Hélène, Chen Chu-Yin, Chateauvert Julie, Boutet Dominique, Blondel Marion, Catteau Fanny, Vincent Coralie, Chabalier Clara, Lubek Julien, Delacroix Sébastien, « Le projet CIGALE (Capture et Interaction avec des Gestes Artistiques, Langagiers et Expressifs) : une plate-forme transdisciplinaire de création et d’exploration du sens », Colloque international :”Le sujet digital : in-scription, ex-scription, télé-scription” / International symposium : “The digital subject : in-scription, ex-scription, tele-scription”, Université Paris 8 Vincennes Saint Denis - Archives Nationales, 2013.

Tramus M.-H., « L’écran, interface du dispositif image », Journée d’étude, Frontière Vitrine Ecran, INHA, Institut National d’Histoire de l’Art, 10 juin 2013, Paris.

Tramus M.-H., « les possibilités techniques de l’art virtuel », Les rencontres nationales de Compiègne, création artistique et technologies : Virtualité, Réalité vers de nouvelles frontières ?, Université technologique de Compiègne, 19 mars 2013.

Tramus M.-H., « L’émergence au croisement des arts et des sciences » Colloque international POÏÈSE/AUTOPOÏÈSE : ART ET SYSTÈMES, Université Toulouse 2, 16-17-18 OCTOBRE 2013.

Tramus M.-H., « Recherche et formation à l’image numérique et à la réalité virtuelle en Arts et Technologies de l’Image » in actes colloque international La réalité virtuelle et les technologies du web, métiers d’avenir, défis de demain, ISAMM de l’université de la Manouba, Tunisie, le 12 et 13 mars 2010.

Tramus M.-H., D. Domingues, « Un exemple de coopération sur l’art numérique entre le Brésil et la France entre deux laboratoires : NTAV et l’INREV », in colloque international Coopération universitaire et culturelle entre le Brésil et la France : L’expérience de Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, co-organisé dans le cadre de L´Année de la France au Brésil par l’Université fédérale de Rio de Janeiro et l’Université de Paris 8, à Rio de Janeiro les 18, 19, 20 juin 2009.

Tramus M.-H., « Interagir avec des créatures virtuelles autonomes aux comportements émergents », in Colloque International Traversing Fantasy in New Media Art International Symposium, National Taiwan University of Arts (NTUA), Taipei, Taiwan from 30 May to 1st June 2007.

Tramus M.-H., « Acteur réel, acteur virtuel, une improvisation simultanée », Rencontres : l’intelligence distribuée : l’émergence de nouvelles pratiques créatives, journée art / tic, 15 décembre 2006, UTM, Maison de la recherche, Toulouse, France.

Tramus M.-H., « Le corps transformé par les nouvelles technologies » in Débats des Cafés philosophiques « Philocorps » sur le Corps Transformé organisés par F Soulages le 10/10/2006.

Tramus M.-H., table ronde sur « l’interactivité de second ordre », avec Michel Bret et Diana Domingues, Symposium Emotion artificielle 3.0, Centre Culturel ITAU, Sao Paulo, Brésil, 22 Juillet 2006.

Tramus M.-H., « une interactivité intelligente et sensible », conférence à l’université de Caxias dol Sul, Brésil, 5 juillet 2006.

Tramus M.-H., « la sensorialité partagée du réel et du virtuel », conférence à l’université de Porto Alegre, Brésil, 7 juillet 2006.

Tramus M.-H., et Bret Michel démonstration virtuelle sur "l’interactivité intelligente" dans la session "Art et Cognition" des assises de Cognitique,, d’une Grand Amphi de la Sorbonne, 6 et 7 décembre 2002.

Tramus M.-H., participation à la table ronde : créer et adapter des œuvres numériques pour l’espace urbain, 4ème états généraux de l’écriture interactive, Art3000-Le Cube, Issy-les-Moulineaux, 18 octobre 2002.

Tramus M.-H., « La pensée du corps », Colloque Stratégies Digitales du Vivant, La Rochelle, septembre 2002.

Tramus M.-H., « Une expérimentation artistique à la croisée de l’art et de la cognition », conférence aux Journées Arts Sciences et Cognition, organisées par le réseau de recherche Cognisud à Marseille, 8 mars 2002.

Tramus M.-H., « La funambule virtuelle », exposé pendant le cours d’Alain Berthoz sur l’émotion, Collège de France, Paris, 30 janvier 2002.

Tramus M.-H., « Expérimentation artistique avec un acteur virtuel interactif. », exposé dans séminaire de Dominique Lestel à Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm, Paris, 4 avril 2002.

Tramus M.-H., « La seconde interactivité », conférence à La Maison Européenne de la Photographie, Paris, septembre 2001.

Tramus M.-H., « La question de la multisensorialité dans les arts numériques interactifs », Conférence Isea2000, Paris, novembre 2000.

Tramus M.-H., « Le mode dialogique comme "transformateur de réalités" », Conférence aux Rencontres de L’Atelier Brouillard Précis, Marseille, juillet 2000.

Tramus M.-H., Participation à la table ronde des artistes sur « L’interactivité », organisée pendant l’exposition Les chemins du numérique, Centre culturel Saint-Exupéry, Reims,avril 2000.

Tramus M.-H., « Histoire des arts interactifs », séminaire pour l’IUFM de l’université Paris 8, 1999.

Tramus M.-H., « Art virtuel et mouvement », participation à la table ronde des artistes, organisée pendant l’exposition Créations Interactives Multisensorielles, Centre culturelLandowsky, Boulogne, France, 1998.

Tramus M.-H., « Les artistes d’aujourd’hui inventent les perceptions de demain », conférence au colloque « Cinq sens pour un corps », Palais de la découverte, 1998, Paris.

Tramus M.-H., « Corps et Graphie », participation au séminaire du C.E.T.E.C. de l’université Paris 10, Dauphine, 1998.

Tramus M.-H., « Une expérience d’art interactif avec danseurs virtuels : Corps et graphie  », participation à la table ronde des artistes, organisée pendant l’exposition Cybermonde 97 à Montréal, Canada, 1997.

Tramus M.-H., « Récit d’une expérimentation artistique : Corps et graphie », participation au séminaire organisé pendant l’exposition Arts Electroniques de Rennes, France, 1997.